Découvrez « Jardines del Rey » (les jardins du roi)

Jardines del Rey, Cayo Romano, Cayo Coco, Cayo Guillermo, Cayo Paredon Grande
Les jardins du Roi et l'archipel Sabana-Camaguey. De Punta Hicacos (Varadero) à Cayo Sabinal (Santa Lucia)

Jardines del Rey est le nom donné aux nombreuses îles ou « Cayos » en espagnol, situé dans le secteur central nord de Cuba. Ces îles ont été nommés par les conquistadors espagnols au nom du roi Ferdinand II d'Aragon en 1513. Au 16ème siècle, elles étaient le refuges de corsaires et de pirates.

Ces îles font partie d'un plus grand archipel nommé Sabana-Camagüey qui compte plus 2,500 îles sur environ 450 kilomètres. De Punta Maternillos à l'est de Cayo Sabinal dans la province de Camagüey (près du pôle touristique de Playa Santa Lucia) jusqu'à Punta Hicacos à Matanzas (la péninsule de Varadero).

« Jardines del Rey » est un regroupement d'îles qui s'étendent sur plus de 200 km, dans le secteur nord de l'archipel Sabana-Camagüey. Voici les îles des jardins du Roi: Cayo Guillermo, Cayo Coco, Cayo Judas, Cayo Romano, Cayo Paredon Grande, Cayo Megano Grande, Cayo Eusebio, Cayo Cruz, Cayo Guajaba, Cayo Sabinal et bien d'autres. À noter que Cayo Coco, Cayo Guillermo et Cayo Santa Maria sont les principales destinations touristiques des jardins du roi.

Au XVI siècle, Diego Velazquez, tout en naviguant autour de Cuba, qualifie cet archipel d'îles de « Jardines del Rey » en l'honneur du roi d'Espagne. Officiellement connu aujourd'hui comme l'archipel de Sabana-Camaguey. Ces îles sont riches en végétation, animale, et sans oublier la beauté de ses eaux turquoise et limpides. D'ailleurs c'est à Cayo Guillermo que l'on retrouve les plus hautes dunes de sable des Antilles, vous l'aurez deviné, Playa Pilar la perle des Jardins du roi.

Jardines del Rey, Cayo Romano, Cayo Coco, Cayo Guillermo, Cayo Paredon GrandeComme la plupart sont situées loin de la côte, peu d'habitants ont colonisé ces îles, à part les corsaires et pirates qui s'y sont réfugiés pour se protéger des ouragans. Ernest Hemingway a été connu pour fréquenter ces eaux à bord de son yacht « Pilar » lors de la Deuxième Guerre mondiale pour surveiller la présence de sous-marins allemands. L'histoire d'Ernest Hemingway est fascinante et intimement liée à Cuba.

Cayo Coco et Cayo Guillermo ont été les premières destinations touristiques de cette région de Cuba, suivi par Cayo Santa Maria et Cayo Ensenachos. D'ailleurs le premier hôtel de Cayo Santa Maria à ouvrir ses portes fut le Sol en décembre 2001. Il y a actuellement plus de 6,000 chambres sur l'île de Cayo Santa Maria, soit l'équivalent du total des chambres de Cayo Coco et Cayo Guillermo réunies!

Cayo Coco est reliée à Cuba par une digue dans la mer « pedraplen » qui fût inaugurée le 26 juillet 1988. L'aéroport de Cayo Coco a accueilli ses premiers touristes le 26 décembre 2002. Auparavant les touristes arrivaient à l'aéroport international de Ciego de Avila (AVI) puis un transfert en autobus d'environ une heure trente, sensiblement l'équivalent du pôle touristique de Cayo Santa Maria dans la province de Villa Clara.

Nous sommes à l'affut des nouveaux développements à Cuba et les jardins du roi sont dans la mire du gouvernement cubain, pour le développement touristique. Avec de si jolies plages et eaux turquoise, cet archipel représente un potentiel touristique considérable. Comme la venue future de la clientèle américaine semble être inévitable, on ne peut en vouloir au gouvernement de construire autant d'hôtels. À défaut, il n'y aura pas assez de chambres pour tous les voyagistes! Il est estimé à 2 millions de touristes américains la première année suivant le levé de l'embargo, soit presque le double de touristes annuel que Cuba reçoit actuellement!

Haut de page

À propos des auteurs: Nous sommes Lily and Normand, globetrotteurs et amoureux de Cuba. Nos voyages nous ont fait découvrir plusieurs beaux pays à travers le monde, mais Cuba aura toujours une place spéciale dans nos coeurs. Nous y sommes allés à plus de cinquante reprises, c'est comme notre « segunda casa ». Nous sommes canadiens et avons besoin d'échapper à nos durs hivers de temps en temps! Voyager et faire des sites web personnels sont nos plus grandes passions.

Ce site web est un site personnel NON-OFFICIEL. Les informations qui s'y trouvent proviennent de notre expérience en tant que voyageurs. Nous faisons de notre mieux pour partager l'informations la plus exacte et à jour mais nous ne pouvons garantir qu'il n'y ait aucun changement, erreur ou omission. Nous ne donnons aucune garantie quant à la qualité et à l'utilisation des éléments de notre site et ne pouvons pas être tenu responsable de l'usage que vous en faites. Aucune partie de notre site web ne peut être reproduite, modifiée, distribuée ou publiée sous toute forme sans avoir préalablement obtenu notre consentement.